Home Conseils Le Growth Hacking, c’est quoi?
Le Growth Hacking, c’est quoi?

Le Growth Hacking, c’est quoi?

200
1

Nous connaissons tous les croissances phénoménales d’Uber, d’Airbnb ou Dropbox, entreprises pionnières du growth hacking, on comprend que celui-ci fascine autant les entrepreneurs et les start-ups.

Mais alors, le growth hacking c’est quoi ? Cet article vous aidera à y voir plus clair.

Qu’est-ce que le Growth Hacking ?

Pendant longtemps, le marketing SUR internet, n’était pas du marketing POUR internet ; on appliquait simplement les vieilles recettes du marketing traditionnel, on le considérait comme extérieur au produit.

Puis, histoire fondatrice du growth hacking, en 1996, lancement de Hotmail, le Webmail free service, avec une levée de fond de 300 000$. L’équipe pris la décision d’investir tout le capital dans une série de panneaux publicitaires de la région de Palo Alto ; ce qui fit bondir l’investisseur qui voyait son argent sur le point d’être jeté par la fenêtre.

Plutôt, la décision fut prise d’ajouter en signature de chaque email envoyé « PS : I Love You. Get Your Free Email at Hotmail», signature obligatoire, désactivable dans les settings.

Cette simple phrase produit une croissance quasi continue pour atteindre en 18 mois, 1,5 millions d’utilisateurs. Sur un internet mondial de 30 millions d’utilisateurs, le taux de pénétration était excellent, le tout avec 0$ de dépenses marketing.

On pourra retenir que l’enjeu du growth hacking, est la croissance naturelle, sortir des investissements brut du publicitaire pour entrer dans l’aire du digital.

On investit sur les hommes et les talents. Ceux-ci ont un coût, eh oui ! Contrairement à ce qui est répandu le growth hacking n’est pas gratuit, mais, le niveau d’impact est incomparable.

Qui est le Growth Hacker ?

On voit apparaître des profils LinkedIn (même si ce sont souvent d’anciens marketeux qui veulent faire plus ‘swag !’) ou des annonces d’emplois çà et là pour des growth hackers.

Mais alors, quelle est la ‘job description’, pour cet extra-terrestre, quelles sont les compétences attendues ? Le réponse: toutes!

Le growth hacker est un hybride entre le développeur et le marketeux, il est celui qui s’intéresse à la question “Comment obtenir des clients pour mon produit?” et y répond par des tests A/B, optimisation de landing page, facteur viral, email deliverability et OpenGraph. Aussi, chose moins répandu, il aura des connaissances ou au moins une forte curiosité pour la psychologie, la sociologie, l’anthropologie…

Mais la compétence clé sera la compréhension des datas, qui est la source du growth hacking.

Aujourd’hui personne n’a toutes les compétences, c’est en réalité un travail d’équipe. C’est l’idée qu’on dédie une ou plusieurs personnes à la croissance. On se dit que la croissance n’est pas un phénomène naturel mais acquis, par un travail systématique et méthodologique. Les premiers growth hacker ne savaient pas qu’ils l’étaient, c’est avant tout un état d’esprit. Le growth hacking, c’est une expérimentation à la croisée de tous ces domaines et la capacité à les implémenter.

Le Growth Hacking, par où commencer ?

Au sein d’une start-up le growth hacking sera le résultat de la symbiose des compétences, et là, le bât blesse. Dans l’organisation de la plus part des start-up, la division sociale n’est pas encore orientée en fonctions d’objectifs fonctionnels, mais cloisonnée entre les gars du Front, les gars du Back, les marketeux, qui surtout ne doivent pas se parler !

La première étape sera donc un travail profond d’acculturation entre les gens, car tout le monde ne peut pas se payer Andrew CHEN (GH en chef pour Uber), il faut aider votre équipe à devenir les growth hackers de demain.

Le Growth Hacking en 3D

Finalement, si on devait retenir une chose sur le growth hacking, c’est les 3 D.

Design : car une croissance naturelle commence par le produit

DATA : on mesure tout

Distribution : le principal objectif est le plus d’utilisateurs actifs pour distribuer au plus grand nombre

Et de façon plus générale, c’est tout ce qui vous permettra d’atteindre votre but, mais sachez-le, les meilleurs techniques de growth hacking ne sont pas celles qui existent et que vous appliquerez, mais celles qui n’existent pas et que vous inventerez.

Comment(1)

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *